Être Végétarien, Végétalien, Végane, Vegan… c’est quoi ?

Tasting Good Naturally : Cheval, promenade automne 2015

Alors être Végétarien, Végétalien, Végane, Vegan … c’est quoi ? Aujourd’hui, c’est un peu une réflexion sur mon ressenti. Je vais essayer de vous expliquer cela le plus simplement possible en restant centrée sur mon vécu. J’ai mis du temps à écrire un article sur ce thème. En effet, je ne me sentais pas légitime pour en parler et je trouve le sujet délicat à traiter. Mais je me suis dit que ça pourrait vous aider si jamais vous vous posez des questions sur le végétarisme, le véganisme. Et j’espère que je ne ferai pas d’impair ;). En fin d’article, je vous mettrai des liens vers des sites que je lis très régulièrement qui traiteront beaucoup mieux que moi de la cause animale entre autre. Alors vous venez ? C’est parti !

Tasting Good Naturally : Oiseau sauvé par Doudou février 2016

« – Bonjour Madame ! Comme convenu, nous vous avons préparé un repas spécial pour vous puisque vous ne mangez pas de produits animaux.
– Oh merci ! C’est gentil !
– En entrée, nous vous proposons donc un tartare de poisson, puis ce sera suivi de…
– Euh… ! Monsieur ! Je ne mange pas de poisson…
– Ah bon ? mais les végétariens mangent du poisson, non ?
– Non ils ne mangent ni viande ni poisson.
– Ah mince, on a confondu avec les végétaliens.
– Les végétaliens, eux, ne mangent aucun produit d’origine animale que ce soit viande, poisson, produits laitiers, oeufs, produits de la ruche…
– Oh nous sommes désolés. Mais vous êtes sûre de vous ?
– Oui certaine !
– Alors, nous sommes désolés, nous n’avons rien à vous servir en entrée. Mais on vous fera une assiette plus conséquente en plat de résistance… »

Voilà une conversation que j’ai eu il y a quelques semaines et qui m’a donné l’idée d’écrire un article sur ce thème. Car je trouve dommage que certains professionnels de la restauration ne connaissent pas la différence. Et dans ce cas-ci n’a même pas pris la peine de faire une recherche alors qu’il était au courant des semaines à l’avance. Bref ! Malheureusement, il m’arrive d’avoir ce type de conversation quand je sors et comment vous dire. ça m’agace un peu tout de même !

Tasting Good Naturally : Biquette automne 2015

Alors même si je n’aime pas les « étiquettes », Être Végétarien, Végétalien, Végane, Vegan … c’est quoi au juste ?

Être Végétarien(ne) : je ne mange pas d’animaux (ni viande, ni poisson, ni crustacés, ni bonbon à la gélatine…). Je continue à manger des oeufs, des produits laitiers et / ou des produits de la ruche.

Être Végétalien(ne) : je ne consomme aucune chair animale que ce soit viande, poisson, crustacés, oeufs, aucun produit laitier (yaourts, fromages, beurre, glaces, crème…) ou produits de la ruche.

Être Végane (Vegan en anglais) : je ne consomme aucune chair animale. Mais cela va bien au-delà de l’alimentation. C’est un choix de vie éthique. Je n’utilise aucun produit issus de l’exploitation animale (cuir, soie, laine, fourrure, cire d’abeille…) et aucun produits testés sur les animaux que ce soit les produits ménagés, les produits cosmétiques… Vous rendez-vous compte que si le mot « vegan » a été créé en 1944 par la Vegan Society, il faut attendre 2013 pour que le mot « véganisme » apparaisse dans le dictionnaire français et 2015 pour le mot Végane ? …

Alors, pleins de raisons existent pour devenir ou être végétarien, végétalien ou végane. Que ce soit pour la cause animal et le respect des animaux, pour la santé, pour l’environnement. Et j’ai envie de dire que chaque raison est une bonne raison, un bon début, une bonne prise de conscience qui amène dans tous les cas à une réflexion.

« Le plus long de tous les voyages commence par un tout petit pas » – Précepte Chinois

Tasting Good Naturally : Angleterre 2015

Mon vécu :

En y réfléchissant, je pense que mon début de prise de conscience remonte à la naissance de ma fille. En effet, je me suis intéressée à l’univers du bio. Notamment à l’impact environnemental. J’utilisais des produits naturels, non testés sur les animaux. Je lisais toutes les étiquettes. Je ne consommais aucun produit contenant de l’huile de palme car j’étais franchement contre la déforestation mais également le sort des populations locales et des orang-outangs ne me laissait pas de glace. J’ai regardé nombre de documentaires sur l’écologie, sur le bio, sur ce qu’on pouvait améliorer. Et je me posais souvent la question : et les animaux ? Je n’avais malheureusement pas les réponses à l’époque…

Du temps s’est écoulé, ma façon de vivre et de penser à continuer à évoluer quand il y a 4 ans, j’ai arrêté de consommer des produits laitiers pour raisons de santé ce qui a eu un effet de déclencheur chez moi. Une semaine après, j’ai arrêté (par choix cette fois-ci) de manger de la viande du jour au lendemain et je n’ai jamais regardé en arrière. Depuis, mon alimentation est en constante évolution ainsi que ma façon de vivre, de penser ou de consommer aussi.

Je me rends compte que ma façon de voir les choses à changer. Je réfléchis avant d’acheter quelque chose :
– en ai-je besoin ?
– est-ce que ça va dans le sens de mes convictions ?
– d’où ça vient ?
– comment est-ce fabriqué ?
– y a t-il de la laine, du cuir, de la soie etc ?
– est-ce testé sur les animaux ?

Aujourd’hui, je me dirige de plus en plus vers un style de vie plus simple, plus proche de la nature, plus minimaliste peut-être aussi. C’est un choix de vie où je me sens bien, où je commence à me trouver, me découvrir aussi. Car jusqu’à présent j’ai souvent eu l’impression de ne pas être à ma place, de ne pas être sur le bon chemin…

Tasting Good Naturally : Ânes

Est-ce que je suis végane ou pas ?

Alors, je ne sais pas… je n’aime pas les étiquettes :). Alors suis-je végane ?  En fait, j’aime dire que je suis Végé. Car j’ai encore du chemin à parcourir. Mais aussi car je ne suis pas parfaite (et d’ailleurs qui l’est ? 😉 ). Du coup, je fais du mieux que je peux. Ce qui reste le plus compliqué pour moi maintenant est que je me sens souvent seule dans mon végétarisme / véganisme.

A ce jour, je n’ai personne dans mon entourage qui soit végétarien, végétalien ou végane. Et je fais face au scepticisme de mon entourage et parfois à son agressivité. Souvent, on a pensé que mon changement d’alimentation était une lubie. Alors que je sentais au fond de moi que c’était là que je voulais être. Mais j’ai aussi la chance d’avoir une petite famille qui me soutient, qui accepte ma façon de m’alimenter et de vivre, qui me pose des questions aussi. Je ne sais pas si un jour ils seront végés mais je pense au moins, qu’ils se poseront des questions…

Pour aller plus loin :

– l’association végétarienne de France
L214
Société Végane
One voice
Sea Shepherd
The Vegan Society (anglais)
Vive la B12

Les boutiques que j’aime :
Precious Life
(Pour bénéficier de 10% de réduction sur votre première commande indiquer mon adresse mail :[email protected] ou mon code parrain 23124301 à entrer lors de l’inscription).
Boutique Vegan
Happy Léon

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à partager l’article si vous le souhaitez. Je vous dis à très vite.

Hélène xxx

Tasting Good Naturally : Maman et bébé février 2016

 

19 commentaires sur “Être Végétarien, Végétalien, Végane, Vegan… c’est quoi ?

  1. Bonjour,

    J’arrive quelques mois après la rédaction de ton article, un peu par hasard (la magie d’internet).
    J’ai toujours été une grande amie des animaux, mais élevée dans une campagne où on tue poules et lapins pour se nourrir, dans une famille de « viandard », avec un conjoint accro à la viande (bien que touché quand je lui demande de réfléchir à ce qu’il mange).
    J’ai décidé depuis (très) peu de temps de stopper au moins ma consommation de viande, je ne sais pas si je tiendrais, mais en tout cas je suis déjà fière de mon petit chemin parcouru et espère arrêter ma consommation de poisson.
    Je m’attends à devoir faire face à l’incompréhension des non végétariens, mais aussi à celle des végétariens jusqu’au bout des ongles, mais peu importe, je suis heureuse de faire le choix que je fais.

    J’ai adoré ton article, c’est vrai qu’on a tendance à se coller des étiquettes, à vouloir se ranger dans des catégories, mais la clef du bonheur c’est peut être d’accepter qu’il n’y a rien de tout ça et que le principal c’est qu’il faut accepter ses décisions et les prendre en accord avec ses convictions.

    Belle journée à toi 🙂

    1. Bonjour :).
      Merci beaucoup pour ton message qui m’a beaucoup touchée. Si j’ai un conseil à te donner c’est de Croire en toi et de ne pas trop écouter les autres car il y aura toujours quelqu’un pour dire que ce que tu fais n’est pas assez.. alors que c’est faux. Il faut avancer à son rythme en fonction de ses envies, de ses choix, de ses habitudes. Merci à toi pour ton partage et j’espère que ce nouveau chemin qui se dessine doucement dans ta vie t’apportera plein de belles choses ! Belle journée, bises xxx

  2. Merci beaucoup pour cet article!

    J’avoue je suis en pleine conversion vers le vegetarisme (et j’espère avoir le courage un jour d’etre vegetalienne!) et, je vais encore te rajouter une categorie!, je me qualifie de « flexitarienne »..c’est plus facile à dire que:

    « en fait , heuuu., tu vois heuuu…je mange un maximum vegetarien et faute vraiment, mais vraiment !, en cas de gros craquage à cause de ma vilaine gourmandise qui m’aliénie tu vois heuuu! c’est à dire: le plus rarement possibleuu »..
    voilà !non ce discours qui rend fou! Flexi, c’est très bien!

    j’avoue avoir inventé le terme « FlexitaLien » car je tente un max de manger Vegetalien!

    je suis incorrigible et fait grincer les dents des vegans avec ça! c’est mon coté chipie !

    ça me fait du bien de lire de tels articles, où on nous dit « chaque raison est une bonne raison » car certains vegans sont durs avec nous (flexi et vegetariens) car selon eux nos raisons ne sont pas bonnes , on ne tiendra pas la route ET on ne fait rien pour la cause animale de toute façon…donc merci pour ces mots simples, mais forts, pour nous, ça nous encourage, nous motive et nous donne envie d’aller au bout même si on ne sait pas quand on y arrivera..

    le principal est d’y arriver et y rester! ♥

    1. Oh merci pour ton retour <3 !! Je pars toujours du principe qu'un petit pas peut nous amener très loin... c'est ainsi qu'il vaut mieux y aller à son rythme plutôt que précipiter les choses. Je comprends entièrement ton discours qui m'a fait beaucoup sourire. Pendant longtemps je n'ai pas su me décrire. Etais-je végane, végétalienne, presque végane, végétarienne presque végane, végétarienne sans aucun produit animal ?... Et je sentais toujours l'obligation de me justifier. Aujourd'hui, (même si parfois mon manque de confiance me joue des tours), je sais qui je suis : une personne qui essaie de faire du mieux qu'elle peux. Tout n'est pas parfait, mais comme le petit pas de tout à l'heure, ce qui est fait est fait ! 😉
      Alors merci du fond du coeur pour ton retour car c'est aussi grâce à des commentaires comme le tien que j'ai envie de partager plus !
      Belle soirée à toi xxx

  3. Bonjour, je viens de découvrir ton blog et je l’adoooooore ! J’ai 13 ans et je suis végétarienne depuis environ 3 mois (il y a eu des hauts et des bas, des moments où j’ai craqué…). Il y a 2 jours, j’ai décidé d’être végétalienne 🙂 Je ne l’ai toujours pas dit à mes parents car j’ai peur de leur réaction.. On m’a pourtant assuré que si j’avais une alimentation variée, il n’y aurait aucune répercussion sur ma santé. Est-ce vrai ?
    Je pratique également un sport de compétition très physique 3 à 4 fois par semaine. Ma nouvelle alimentation est-elle compatible avec mon activité physique ?
    Je me pose pleins de questions, je me renseigne sur internet mais certains sites tiennent des discours complètement opposés sur les mêmes sujets..:( Je serais vraiment ravie si vous pouviez m’éclairer 🙂

    1. Bonjour :).
      Merci beaucoup ! En ayant une alimentation variée, normalement il n’y pas de risques de carences. Maintenant, pour être rassurée, tu devrais peut-être te rapprocher de ton médecin (si il/elle est ouvert(e) au végétarisme / véganisme) afin qu’il/elle puisse te donner des conseils sur l’alimentation alliée à ta pratique du sport.
      Oui, effectivement, il faut faire attention à ce qu’on trouve sur internet. Le site de l’AVF (Association Végétarienne de France) regroupe de bons conseils si tu as besoin.
      Belle journée xxx

  4. J’ai decouvert votre blog aujourd’hui et cet article me rassure car moi aussi je me sens très seule dans ce changement de vie (ma famille me soutien beaucoup en particulier mon mari). Végétarienne (et consommant tres peu de produit animal) depuis peu, j’ai le sentiment d’être incomprise et je suis déçue de voir que les gens sont complètement indifférent du sort des animaux, pourvu que rien ne dérangé leur petite vie… J’ai toujours preferer les animaux aux hommes et cela n’est pas de changer. Merci.

    1. Comme moi, vous avez beaucoup de chance que votre mari vous soutienne. Ce sentiment de solitude est parfois lourd à porter mais je pense qu’il est, d’une certaine façon, peut-être nécessaire pour pouvoir réfléchir… C’est avec cette solitude que je me suis rendue compte du chemin parcouru mais aussi du fait que je ne reviendrai pas en arrière. Je suis aussi passée par une phase de colère où j’en voulais à la terre entière (colère que j’ai peu exprimée finalement car j’ai tendance à tout garder pour moi…). Maintenant, je m’ouvre aux autres en partageant ma cuisine, mes astuces, en préparant des plats véganes et en disant que c’est végane (et ce que c’est), en essayant d’avoir un message positif et je trouve que ça marche pas mal :). J’espère que vous trouverez également quelque chose qui vous convienne et qui puisse d’une certaine façon vous amener un peu de paix intérieur… Je vous souhaite une magnifique journée ! bises xxx

      1. Merci beaucoup pour votre réponse. Vous décrivez exactement ce que je ressens. J’ai effectivement beaucoup réfléchi et je me suis beaucoup documenté sur ce sujet. Je sais que je ne veux pas revenir en arrière car je me sens en phase avec moi même. J’ai bien aimé votre article sur le yoga… La aussi c’est rassurant de voir quelqu’un qui a la même vie que moi (j’ai 3 petits en bas âge) et le yoga me permet de décrocher de ma vie ou je passe mon temps a courrir… Merci encore. J’adore vos recettes ! (Au grand désespoir de mon mari, car même s’il me soutien, il n’est pas fan de la cuisine vegane !)

        1. Avec plaisir ! Je pense qu’il est très important de se documenter afin de pouvoir se faire sa propre opinion :). Et le plus important c’est que vous soyez en phase avec vous-même… Cela montre que vous êtes sur le bon « chemin », sur quelque chose qui a du sens.
          Oui le yoga permet de se recentrer, j’ai dû arrêter suite à des problèmes de dos (à cause de mon métier) mais j’ai bien l’intention de reprendre petit à petit car cela me manque physiquement et psychologiquement.
          Oh merci beaucoup 🙂 ! Ha ha, je comprends tout à fait ;D. Belle soirée. Bises xxx

  5. J’ai beaucoup aimé votre article car il met le doigt sur un aspect important : un choix très personnel qui est issu d’un cheminement propre à chacun. A ce sujet, j’ai beaucoup aimé l’article posté par une « blogueuse Yoga » il y a quelques jours : http://3heures48minutes.com/yoga-viande/
    . Je vous le conseille 😉
    Encore merci et belle journée à vous !

  6. Bravo, je me retrouve complètement dans ce que vous dites… oui il est difficile d’être différents dans la société si nous n’avons pas un soucis de santé pour justifier ce choix d’alimentation! comme vous, je ne consomme aucuns produits laitiers et du jour au lendemain j’ai dit « je ne mangerais plus de viande ni de poisson » les gens autour sont soit compréhensifs mais toujours une petite phrase, « mais tu manges rien alors, ou au moins du poisson, rassure moi! » je leur réponds souvent que je mange sûrement plus diversifié qu’eux sans les agresser. et puis il y a ceux où ils disent « c’est ta lubie du moment », ou alors « tu te coupe du monde ». je crois que mon choix est vite fait, ceux qui ne respectent pas mon choix de vie et le critique est que ces personnes ne me connaisse pas et n’ont pas envie d’aller plus loin pour connaître mes motivations …avec mes amis proches, on en plaisante même! car je sais que ce n’est pas méchant, ils ne me jugent pas et me font de bons petits plats à côté….comme vous je suis la seule dans mon entourage à manger comme cela, c’est pas toujours simple de ne pas passer par la « chieuse » de service! j’ai aussi le soutien de mes parents qui respectent complètement mon choix…merci pour cet bel article si bien rédigé…

    1. Merci beaucoup :). Oh oui ! moi aussi on m’a dit que c’était une lubie très récemment encore mais qu’elle commençait à durer… j’ai répondu tout simplement que ça n’en était pas une :). Merci encore pour votre message . Bonne soirée ! bises xxx

  7. Super article! Je suis végétalienne pour ma santé et pour les animaux mais pas vraiment vegane car ça me dérange de dépenser tant d’énergie pour la cause animale(attention, j’ai pleuré devant Earthlings) alors que tant d’humains souffrent. Je place l’humain avant les animaux donc je reste végétalienne. Peu dans mon entourage me comprennent. Ils me font des commentaires comme »oh les pauvres animaux » ou « il n’y a rien de meilleur que si il y a de la marchandise » ce qui veut dire plein de beurre…etc J’ai même eu une invitèe qui a refusé de manger le dessert que j’avais fais vegan (avec la grimace en plus)et les autres ont mangé mais du coup je n’ai eu aucun commentaire(par loyauté pour celle qui ne voulait pas goûter) et on a tous mangé en silence. J’avais cette impression de leur faire passer un supplice chinois, on se sent humilié. Enfin bref, il y a encore du chemin à faire. Des bisous!! (Joilita)

  8. Coucou 🙂

    Je viens de lire ton article et je me retrouve dans une grande partie, sauf que je suis devenue végétarienne le jour où j’ai vu un pigeon mort et que ça m’a rendu malade et je me suis dit « mais à quoi ça sert de manger un animal mort si je ne supporte pas de les voir mort »… et je suis végane depuis peu car j’ai mis du temps à associer les oeufs à la souffrance animale. Je n’ai jamais regardé d’émission, et je me demande toujours comment j’ai réussi à devenir végétarienne du jour au lendemain alors que je n’ai lu les argument au végétarisme après l’être devenue.
    Par contre, comme toi je suis la seule à l’être dans mon entourage et j’ai aussi parfois de la moquerie ou de l’agressivité et c’est lourd parfois. Mais ma famille me soutient aussi dans mes choix (et mon mari même s’il mange de la viande). On a fait le bon choix, c’est ça que je me dis chaque fois que quelqu’un est agressif, ça veut dire qu’il se sent mal vis à vis de lui-même car il sait que nos arguments sont justes.

    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *