Zoom sur les Pesticides

Zoom sur les Pesticides

Tasting Good Naturally : En Naturopathie, on préconise d’avoir une alimentation saine et équilibrée en évitant au maximum les pesticides. Mais les pesticides, c’est quoi au juste ?

Aujourd’hui, pour faire suite à mon article d’il y a quelques années sur les légumes bio, j’avais envie de vous parler des pesticides et de leur impact sur la santé. En Naturopathie, on essaie de choisir une alimentation saine, variée et équilibrée. On va privilégier des aliments les moins transformés possible, de préférence bio ou d’agriculture raisonnée, locaux et de saison.

Les pesticides, c’est quoi ?

On doit bien reconnaître que la terre est polluée par la négligence de l’homme (déchets jetés dans la nature n’importe où par exemple), mais aussi par des engrais, des produits chimiques, des nitrates, des déchets azotés…

Les pesticides sont des xénobiotiques. Larousse définit les xénobiotiques comme molécule étrangère à un organisme vivant (additif alimentaire, par exemple) et considérée comme toxique.

Les végétaux de l’agriculture intensive reçoivent des traitements (les pesticides) censés détruire certains parasites, mauvaises herbes, nuisibles, champignons etc. Ceci afin d’augmenter la production. Ces produits chimiques, les pesticides, se finissent en -cides. Le suffixe -cide permet de former des mots désignant des agents détruisant / tuant la vie d’organismes vivants (êtres humains, animaux, végétaux…). On trouve donc sous l’appellation pesticides tout ce qui est fongicides, herbicides, insecticides, bactéricides… 

Tasting Good Naturally : En Naturopathie, on préconise d’avoir une alimentation saine et équilibrée en évitant au maximum les pesticides. Mais les pesticides, c’est quoi au juste ?

Cliquez sur la photo pour l’épingler sur Pinterest

Où sont-ils ?

Il faut savoir que la France est un des premiers utilisateurs de pesticides au monde avec un peu moins de 80 000 tonnes de ventes par an (dont la moitié environ de fongicides, puis viennent les herbicides et les insecticides).

En plus de détruire l’éco-système (nature, biodiversité, organismes vivants, insectes pollinisateurs…), les pesticides sont dangereux pour notre santé car ils sont partout dans :

  • la nature,
  • notre alimentation (résidus de pesticides…)
  • ce que nous utilisons au quotidien (traitement des jardins, logements, plantes d’intérieur, anti-poux…)
  • mais aussi dans l’air que nous respirons (épandages, poussières)
  • ou l’eau que nous buvons (pollution).

Tasting Good Naturally : En Naturopathie, on préconise d’avoir une alimentation saine et équilibrée en évitant au maximum les pesticides. Mais les pesticides, c’est quoi au juste ?

Exposition aux pesticides

Ainsi on est exposé aux pesticides par :

  • la voie cutanée (ce qu’on touche),
  • la voie digestive (ce qu’on ingère) qui est la voie d’exposition la plus importante
  • la voie respiratoire (ce qu’on respire).

Les personnes les plus exposées aux pesticides sont :

  • les professionnels qui en utilisent
  • mais également les enfants qui ont été exposés in utero ou bébé,
  • les personnes qui habitent près de domaines agricoles,
  • la population en général en consommant des aliments traités.

Les équipes de « Cash Investigation » et de francetv, ont créés une carte pour identifier où 71 substances jugées dangereuses ou potentiellement dangereuses qui sont les plus utilisées en France.  Et il s’avère que la Gironde, la Marne et la Loire-Atlantique arrivent en tête. Ainsi, ici en Gironde, il y a 3320 tonnes de pesticides dangereux vendus par an (Folpel, Glyphosate, Metam-sodium, Mancozebe, Metirame-zinc).

Tasting Good Naturally : En Naturopathie, on préconise d’avoir une alimentation saine et équilibrée en évitant au maximum les pesticides. Mais les pesticides, c’est quoi au juste ?

Comment fonctionnent ils ?

Les pesticides ont une action chimique pour détruire / éliminer quelque chose jugé indésirable. Ils vont donc agir sur les fonctions vitales ou de reproduction de la cellule mais aussi sur la signalisation nerveuse, hormonale ou encore sur la synthèse des protéines.

A noter également, qu’un pesticide qui doit éliminer un nuisible en particulier pourra également avoir une action sur d’autres nuisibles non ciblés.

Impact sur la santé

Ces pesticides, qui sont principalement des produits phytopharmaceutiques, contiennent des substances actives pour tuer des organismes vivants dits « nuisibles » mais aussi des additifs comme les conservateurs, solvants, tensioactifs (qui peuvent également être néfaste pour la santé)…

On comprendra que ces pesticides « ciblés » pour détruire un type de nuisible sont également néfastes pour notre santé car notre organisme doit lutter pour les éliminer.

Si certaines intoxications peuvent aller jusqu’à la mort, les pesticides sont également responsables  de :

  • problèmes respiratoires ou dermatologiques
  • allergies
  • cancers (prostate..), leucémies, myélome multiple…
  • atteintes de la fonction de reproduction, malformations congénitales, infertilité…
  • lymphome non hodgkinien
  • pathologies neurologiques car ils interfèrent sur la transmission du signal nerveux, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer…

Tasting Good Naturally : En Naturopathie, on préconise d’avoir une alimentation saine et équilibrée en évitant au maximum les pesticides. Mais les pesticides, c’est quoi au juste ?

Solutions pour éviter une exposition trop importante aux pesticides

On ne pourra, malheureusement, pas se protéger à 100% des pesticides car ils sont partout, mais on peut faire en sorte d’y être moins exposé(e) :

  • consommer des produits issus de l’agriculture biologique ou d’agriculture raisonnée le plus souvent possible
  • éviter les produits transformés dont on ne sait rien de la fabrication ou même de la provenance
  • diminuer sa consommation de protéines animales
  • être ou devenir un « consom’acteur » : réfléchir avant d’acheter un produit pour contrôler la provenance, la saisonnalité, la traçabilité… pourquoi ne pas avoir un potager ? ou se mettre à la permaculture ?
  • si les légumes ne sont pas bio, les éplucher et dans tous les cas, bien les laver.
  • ne pas laisser de nourriture trainer pour ne pas attirer les insectes.
  • éviter ainsi d’utiliser des herbicides ou insecticides chez soi ou dans son jardin (les enfants touchent à tout et peuvent être très vite exposés)
  • bien aérer les habitations et lieux de travail
  • faire le ménage régulièrement pour évacuer les poussières et éviter d’entrer dans la maison avec des chaussures d’extérieur (pour éviter les résidus de pesticides)
  • éviter d’aller à l’extérieur ou de pratiquer une activité physique pendant les périodes d’épandage
  • préférer l’utilisation des produits cosmétiques bio et privilégier ceux qui ont peu d’ingrédients
  • pour les femmes, faire attention aux protections hygiéniques, les choisir bio et sans produits chimiques ou lavables
  • prendre soin de nos émonctoires (foie / vésicule biliaire, poumons, peau, intestins, reins) qui éliminent les toxiques et les toxines et plus particulièrement le foie.
  • éviter les produits ménagers traditionnel et privilégier des produits ménagers plus respectueux de l’environnement
  • et bien d’autres encore…

N’hésitez pas à relire mon article sur les légumes bio si vous le souhaitez, il comporte quelques solutions supplémentaires.

N’oubliez pas, que dans tous les cas, on fait du mieux qu’on peut. Car la perfection n’existe pas donc on ne culpabilise pas.

Et vous ? Quelles solutions avaient vous trouver pour éviter d’être trop exposé(e) aux pesticides ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire, j’adore partager avec vous.

Très belle semaine,

 

 

Sources :

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée. Champs obligatoires *