Zoom sur les Émotions

Zoom sur les Émotions

Tasting Good Naturally : En tant que Naturopathe, cela fait un moment que j’avais envie de vous parler des émotions, de l’importance de les accueillir et non de les refouler. C’est par ici !

Hello !

En tant que Naturopathe, cela fait un moment que j’avais envie de vous parler des émotions, de l’importance de les accueillir et non de les refouler. Car je suis convaincue que nous ne pouvons pas améliorer et optimiser notre santé si nous ne gérons pas la sphère émotionnelle en même temps (et/ou notre stress). Ce qui m’a plu avec la Naturopathie, c’est que nous avons une approche globale, holistique. Nous considérons la personne qui vient nous voir dans son ensemble d’un point de vue physique, psychologique (émotionnel, mental et spirituel) et énergétique mais aussi dans son unicité (vécu, contexte familial, hérédité…). 

C’est pour cette raison que dans tous les accompagnements que je propose, une partie sera toujours consacrée aux émotions, au stress, ce qu’on ressent ou ce qu’on a vécu. Cet article est un peu long, je vous conseille de vous préparer une petite boisson chaude et vous installer confortablement ;). Allez, on y va ?

Les émotions, c’est quoi ?

A la différence d’un sentiment qui reste dans la durée, une émotion est un message juste, une énergie rapide et passagère qui provoque une réaction physique face à une situation donnée. Elle ne dure que quelques minutes. Par exemple, la peur indique un danger et va provoquer une accélération du coeur, une tension des muscles, peut-être des frissons / tremblements, les mains moites et pourra induire la mise en mouvement du corps pour fuir (pour se protéger, pour se mettre en sécurité).

On retrouve la peur, la colère, le dégoût, la tristesse, la honte, la surprise et la joie. N’oublions pas que nous sommes tous uniques et pour cette raison, on peut vivre nos émotions de manière positive ou négative en fonction de notre sensibilité, de notre personnalité ou de notre vécu.

Je disais qu’une émotion est un message juste, car elle nous délivre une information, une réponse adaptée à la situation qu’on est en train de vivre. Elle nous pousse à agir tout de suite (dans mon exemple, la peur évoque le danger qui incite à la fuite). L’émotion nous permet d’être dans le « ici et maintenant ».

Exprimer, accueillir ses émotions

Pour recevoir ce message, il est important de ressentir ses émotions, les exprimer, les accueillir afin de les laisser partir. Or, dans notre société, cela n’est pas bien vu d’exprimer ses émotions. Il suffit d’observer l’attitude des gens autour d’un enfant qui exprime pleinement sa colère. Pourtant, l’enfant sera complètement apaisé une fois que sa colère aura été exprimée car il en sera libéré. 

Un autre exemple, qui n’a jamais entendu dire qu’un homme ne devait pas pleurer ? Et pourquoi un homme n’aurait-il pas le droit de pleurer ? Ne peut-il pas être triste, exprimer sa douleur ? En quoi cela porte atteinte à sa virilité ? Et bien, pour ma part, un homme qui pleure est un homme qui exprime simplement quelque chose qui ne lui est pas forcément agréable au détriment d’une société qui essaie de toujours nous brider un peu plus. Pour moi, un homme qui pleure est un homme fort qui n’a pas peur d’exprimer ce qu’il ressent. Car finalement, qu’on soit un homme ou une femme, personne ne devrait avoir honte de pleurer.

Tasting Good Naturally : En tant que Naturopathe, cela fait un moment que j’avais envie de vous parler des émotions, de l’importance de les accueillir et non de les refouler. C’est par ici !

Que se passe-t-il quand on refoule ses émotions ?

L’émotion est donc un message en réaction à une situation donnée. Le soucis avec les émotions, c’est qu’elles ont tendance à diriger notre vie. Pour éviter telle émotion, on va anticiper nos actions. On va mettre un filtre. On va mettre le petit train dans notre tête en route et une partie de notre sérénité partira avec lui. 

Lorsqu’on refoule cette émotion, on crée un blocage car au lieu de la laisser passer, la laisser nous traverser, on la garde en soi. Cette émotion va malgré tout chercher à se faire entendre puisqu’elle a une information à nous communiquer.

Le corps va rester tendu, sous pression. Observez ce que vous ressentez physiquement quand vous vous empêchez de pleurer. Cela peut être une boule à la gorge ou au niveau du plexus solaire, une difficulté à respirer, à parler ou un mal de tête qui arrive de façon soudaine… 

Ecouter les signaux

Notre corps est une machine extraordinaire qui a le pouvoir de se protéger et de se réparer d’où l’importance d’écouter les signaux qu’il nous lance. Souvent à force de ne pas vouloir ressentir cette émotion, notre corps va nous faire comprendre de manière très claire et parfois brutale qu’il est temps de s’arrêter et de l’écouter. Je pense notamment quand on se bloque le dos après une période d’intense stress… D’ailleurs on dira souvent à ce moment là « J’en ai plein le dos ». 

Finalement, refouler une émotion occasionne un stress (supplémentaire), ni plus ni moins. Et nous connaissons les effets du stress sur notre organisme, sur notre bien-être, sur notre santé.

Mais pour aller plus loin, plus on va refouler ses émotions, plus on prend le risque également de ne plus rien ressentir. Du coup, je m’interroge sur ce point : si on ne ressent plus rien, cela veut aussi dire qu’on est déconnecté de Soi, de son corps, de son coeur, de son âme. C’est une forme d’isolement, non ? 

Alors que si on se permet de ressentir, on se connecte à son coeur, à cette petite étincelle d’espoir. En se connectant à son coeur, cela permet de s’aligner, d’écouter son corps et son intuition, d’avoir confiance aussi.

En résumé, refouler ses émotions peut entraîner :

  • des douleurs / dysfonctionnements physiques, 
  • un certain isolement en se déconnectant de soi et/ou de son corps.
  • des blessures émotionnelles si ces émotions sont répétitives (j’en parlerai dans un prochain article).

Tasting Good Naturally : En tant que Naturopathe, cela fait un moment que j’avais envie de vous parler des émotions, de l’importance de les accueillir et non de les refouler. C’est par ici !

Comment accueillir, accepter ses émotions ?

Je pense qu’être à l’écoute est essentiel. Et vous l’aurez compris, être à l’écoute de son corps également puisqu’il va ressentir certains signaux. Il faut savoir aussi que pour certaines émotions, notamment dans des situations très douloureuses, vous aurez l’impression de vivre un tsunami émotionnel. Vous aurez beau essayer de l’accepter et la laisser partir, elle prendra complètement le dessus. Tout simplement parce que cette situation n’est, à la base, pas acceptable ! Et c’est ok ! Ne vous jugez pas, vous avez le droit de ne pas y arriver. Par contre, restez dans la bienveillance, écoutez vous et prenez encore plus soin de vous à ce moment-là.

Une émotion ne dure pas

Ensuite, on pourrait représenter l’émotion comme une bourrasque de vent. La bourrasque peut être forte et nous secouer parfois brutalement, on sait qu’elle ne va pas durer. Le calme reviendra tout de suite après. Tout comme on sait que derrière les nuages brille le soleil. Alors il est bon de s’arrêter et de se dire : « Ok ! J’ai telle émotion. C’est normal dans cette situation. Elle va passer et après je me sentirai plus calme, plus serein(e) ».

Respirez

L’émotion est une énergie, un message. Par conséquent, une énergie doit circuler, un message doit être transmis. Et cela peut passer par la respiration. Pour cette respiration consciente, vous allez inspirer profondément par le nez et expirer lentement et profondément par la bouche pendant plusieurs minutes. On inspire l’air pour faire circuler l’émotion, on expire pour la laisser partir et ne pas la laisser se bloquer en nous. Si vous pratiquez la visualisation, observez l’émotion circuler puis partir.

Exprimez

Si vous avez besoin de crier, criez ! Si vous avez besoin de pleurer, pleurez ! Pleurer est d’ailleurs un bon moyen de laisser partir une émotion concrètement mais on peut aussi la transformer. Nous ne sommes pas nos émotions. Et nos émotions n’ont pas à diriger nos vies. Je m’explique. Quand on pleure, les larmes coulent. Ces larmes sont chargées d’émotions / d’énergie / de messages. Elles sortent de notre corps, elles le quittent. On se sent soulagé. Mais mon côté optimiste me fait dire que cela peut, aussi, être transformé en un moment où on s’imagine que ces larmes sont utiles, nécessaires pour évacuer. Ces larmes laissent partir quelque chose. Mais elles peuvent aussi être considérées comme des graines bienveillantes. En laissant quelque chose partir, on laisse de la place pour autre chose, on peut semer autre chose. Elles vont nous aider à mieux vivre, grandir, ressentir, écouter. 

Dessinez

Pour les enfants, on pourra leur proposer de donner une image à l’émotion, pour qu’ils puissent l’exprimer, la ressentir, la dessiner. Il pourra représenter la colère, par exemple, par à une boule de feu ou un monstre. Une fois le dessin fini, on le mettra à la poubelle (extérieure) afin de laisser partir le monstre ou la boule de feu et l’émotion qui va avec.

Tasting Good Naturally : En tant que Naturopathe, cela fait un moment que j’avais envie de vous parler des émotions, de l’importance de les accueillir et non de les refouler. C’est par ici !

De quoi avez-vous besoin ?

L’émotion a un message à vous délivrer. Alors essayez de réfléchir à quoi ce message va vous servir ou de quoi avez-vous besoin. On va prendre l’émotion de la colère. Vous êtes en colère suite à une situation précise. Vous sentez cette énergie vous dépasser complètement. Pourquoi êtes vous en colère ? A cet instant précis, quand vous sentez que vous allez exploser, de quoi avez-vous besoin ? De dire ses 4 vérités à la personne qui vous a mis en colère, ou de vous sentir écouté, ou de vous défouler, ou peut-être avez-vous besoin de vous isoler pour vous calmer ? Essayez, en toute bienveillance et sans jugement, de voir ce qu’il y a derrière l’émotion, de voir son message, de voir ce dont vous avez besoin. En vous posant les bonnes questions, vous pourrez voir ce que vous pouvez mettre en place pour faire en sorte que vos besoins soient comblés.

En conclusion

Encore une fois, comme tout travail sur Soi, cela peut prendre du temps. Certaines émotions seront plus faciles à travailler que d’autres. Rappelez vous que c’est important d’aller à votre rythme. Essayez de ne pas vous juger car il n’y a rien à juger ici. Soyez bienveillant vis à vis de vous, écoutez vous. Aimez-vous.

Et vous, Comment gérez-vous vos émotions ? Est-ce qu’elles contrôlent votre vie ? Venez partager avec moi en commentaires ou par mail si vous le souhaitez.

Belle fin de semaine,

2 Commentaires

  • Marie Claire Posted 21 septembre 2018 22 h 58 min

    Bonjour Hélène.
    Pour remercier la Vie d’être encore là. Et espérer que beaucoup de monde lira votre article et prendra conscience de son importance.
    En 2003, je n’ai pas voulu écouter mon corps, mes émotions, ce que je faisais d’habitude. Il n’y a pas de mots pour décrire mon « entêtement ». Un matin, je me suis réveillée à l’hôpital, les 2 bras immobilisés, le corps de la couleur de la pastèque et bien abîmé. Avec l’impression d’avoir un masque où les yeux n’étaient pas au bon endroit, suite à un traumatisme crânien. Plus de souvenirs de l’accident – heureusement je n’ai fait du mal qu’à moi – simplement ce que m’a dit le gendarme sur l’état de la voiture, les circonstances de l’accident. Et il a terminé : « En sortant, allez mettre un cierge à la Vierge, vous ne devriez pas être vivante. » La Vie avait décidé pour moi !!!! Abandonné, le projet !!!!! Et je n’y ai plus repensé !!!!!
    Alors, j’ai repris mes bonnes habitudes. Mais je dois vraiment m’améliorer, car question gestion colère, dégoût, et même joie, c’est loin d’être gagné. Je fais aussi très très attention à ce que je ressens lorsque je mange. Cela ne m’occasionne aucune frustration, simplement un grand bien-être.
    Que la Vie vous en remercie pour cet article. Il y en a beaucoup, mais le vôtre me parle plus.
    Marie Claire

    • Hélène LAMON – Naturopathe Posted 24 septembre 2018 8 h 23 min

      Bonjour Marie Claire,
      Merci beaucoup pour votre message et votre témoignage qui fait écho. Je vous souhaite une merveilleuse journée. Hélène xxx

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée. Champs obligatoires *


Depuis septembre 2018, retrouvez-moi pour des consultations en Naturopathie à Reikilibre - 4 avenue Galliéni 33500 Libourne !
Toutes les infos, sur la page Consultations. Contactez-moi si besoin. Ignorer