Phytothérapie : L’intérêt des tisanes

Phytothérapie : L’intérêt des tisanes

Tasting Good Naturally : Aujourd’hui, pour les 31 choses pour bien commencer l’année en Naturopathie, j’avais envie de vous faire découvrir en phytothérapie : l’intérêt des tisanes / infusions.

Si vous aimez cet article, épinglez l’image sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

Hello !! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, pour les 31 choses pour bien commencer l’année en Naturopathie, j’avais envie de vous faire découvrir en phytothérapie : l’intérêt des tisanes / infusions. Avant d’aller plus loin, pour moi, boire une tisane, loin d’être un truc de grand-mère est un moment pour soi. C’est un moment doudou que l’on peut accompagner avec un bon livre, un petit feu de cheminée ou un plaid sur les genoux.

Les plantes possèdent des principes actifs (flavonoïdes, phénols, terpénoïdes…) qui peuvent vous aider à vous sentir mieux et prévenir certains troubles.

Différences entre tisanes / infusions, décoction, macération

Que ce soit l’infusion, la décoction ou la macération, les principes actifs des plantes utilisées sont libérés dans l’eau. Avant de boire, vous veillerez à filtrer votre préparation que ce soit l’infusion, la décoction ou la macération.

La tisane est une infusion d’une ou plusieurs plantes (fraîches ou sèches) contenant des principes actifs, des composés aromatiques. Ici, on utilise principalement les feuilles et les fleurs de la plante. Vous versez de l’eau chaude sur les plantes choisies et vous les laissez infuser quelques minutes. Elle peut servir à résoudre certains troubles comme les troubles du sommeil ou les troubles de la digestion, par exemple. La tisane se prépare rapidement et c’est la façon, à mon avis, la plus simple pour bénéficier des bienfaits des plantes, de la phytothérapie.

Pour la décoction, vous faites bouillir la ou les parties dures de la plante (comme la tige, les racines…) dans de l’eau pendant 15 à 30 minutes. 

Enfin, pour la macération, vous faites tremper la ou les plantes dans de l’eau froide (ou de l’alcool), cette fois-ci, assez longtemps. On parle de plusieurs heures, ici.

Tasting Good Naturally : Aujourd’hui, pour les 31 choses pour bien commencer l’année en Naturopathie, j’avais envie de vous faire découvrir en phytothérapie : l’intérêt des tisanes / infusions.

Si vous aimez cet article, épinglez l’image sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

L’art de préparer la tisane

Je vous conseille de toujours choisir vos plantes, pour les tisanes, bio ou d’agriculture raisonnée pour éviter la présence de pesticides. Chaque plante a ses propres propriétés, en fonction de vos antécédents, certaines peuvent être inadaptées voire toxiques si prises en trop grandes quantités. D’autre part, certaines peuvent interagir avec les médicaments que vous prenez. N’hésitez pas à vous renseignez auprès d’un herboriste, naturopathe ou éventuellement pharmacien.

Les tisanes / infusions sont, donc, super intéressantes pour prendre soin de soi. Préférez les tisanes en vrac (avec de vrai feuilles ou fleurs) plutôt qu’en sachet (elles auront plus de principes actifs mais aussi seront de meilleures qualités et meilleures en goût). Si malgré tout, vous choisissez le sachet, faites attention que les plantes ne soient pas en miettes ou poudre (qui ne contiennent quasiment plus aucun principe actif) et à la composition du sachet (préférez les sachets non blanchi).

Dans tous les cas, respectez les dosages indiqués.

L’eau doit être frémissante (elle ne doit pas bouillir). Lorsque vous faites infuser votre tisane, il est important de la couvrir afin que les huiles volatiles ne s’évapore pas dans l’air et que la tisane conserve une partie de ses vertus. Faire infuser le temps requis, en général 5 à 10 minutes.

Enfin, l’idéal est de boire la tisane nature sans sucre ;).

Tasting Good Naturally : Aujourd’hui, pour les 31 choses pour bien commencer l’année en Naturopathie, j’avais envie de vous faire découvrir en phytothérapie : l’intérêt des tisanes / infusions.

Si vous aimez cet article, épinglez l’image sur Pinterest pour le retrouver plus facilement !

L’intérêt des des tisanes 

En fonction des plantes utilisées, vous pourrez les utiliser pour :

  • lutter contre la fatigue (Thym, Gingembre, …),
  • les troubles de la digestion (Romarin, Menthe poivrée, Gingembre…),
  • soutenir le foie  (Menthe poivrée…),
  • les troubles de l’endormissement mais également calmé, apaisé en cas de stress (Verveine, Tilleul, Passiflore…),
  • troubles de la circulation sanguine,
  • troubles respiratoires comme les rhumes, bronchites… (Thym…)

A la maison, j’ai toujours du thym et du romarin, je le cueille directement dans mon jardin quand j’en ai besoin. Avant de les utiliser dans ma tisane, je les rince et les chiffonne pour libérer les principes actifs.

Et vous ? quelle tisane préférez-vous ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous. Et si vous souhaitez m’aider, partagez cet article (et d’autres) auprès de votre entourage ou sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

Belle journée,

2 Commentaires

  • Juliette Posted 30 mai 2019 15 h 19 min

    Bonjour Hélène, merci pour cet article! Je voudrais vérifier que l’on peut utiliser l’ortie fraîche en infusion ? merci

    • Hélène TURNER LAMON – Naturopathe Posted 8 juillet 2019 11 h 26 min

      Bonjour Juliette, merci ! certaines personnes l’utilisent mais je n’ai jamais essayé personnellement en frais mais en sec oui. Belle journée

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée. Champs obligatoires *