Les laits végétaux et la santé

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir d’accueillir sur mon blog, Amélie du blog Devenir Végétarien. Amélie est jeune médecin et anime depuis quelques mois son blog Devenir Végétarien. Elle y livre des articles d’informations, ses réflexions, ses trucs et astuces etc. Je peux dire aujourd’hui, qu’Amélie fait partie des belles rencontres que l’on peut faire sur Internet !

Aujourd’hui, elle nous propose un article santé sur les laits végétaux. Je vous laisse donc avec Amélie. Je vous dis à très bientôt vers la fin du mois. Le temps pour moi de faire une petite pause avant la rentrée :). Merci encore infiniment à Amélie pour cet article complet :).

Les laits végétaux et la santé

Depuis toujours j’apprécie boire un bon verre de lait de vache, saupoudrer mes spaghetti de gruyère râpé, faire une béchamel, des crêpes ou un bon gâteau. Et je cuisinais, jusqu’il y a peu de temps, dans une insouciance et une naïveté plutôt consternantes.

Je ne m’étais jamais posé la question de savoir comment était produit ce lait. Bien sûr, je savais qu’il venait des pis de la vache (tout de même!), mais j’étais loin d’imaginer qu’il était possible que ce lait ait en fait le goût du sang… Selon moi, on entretenait la lactation de la vache une fois que son veau avait grandi et n’en avait plus besoin.

Mon esprit ne pouvait concevoir, ne serait-ce qu’un seul instant, l’abomination de l’industrie laitière : les inséminations artificielles des vaches laitières dès leur plus jeune âge, la séparation du veau et de sa mère dans les 24h qui suivent sa naissance, puis l’orientation vache laitière pour les femelles et abattoir pour les mâles…et ainsi de suite…de gestation en gestation, traite à outrance même pendant les grossesses. Alors que l’espérance de vie d’une vache laitière est normalement de 25 ans, elle sera conduite à l’abattoir à l’âge de 6 ans. 40% de la viande dite « de boeuf » provient en réalité des vaches laitières.

En tant que végétarienne, je réprouve toute souffrance animale et refuse de la cautionner. Alors pourquoi continuer de boire du lait en sachant ce qu’il se passe réellement derrière les images bucoliques de vaches heureuses en pleine nature que la publicité nous impose à longueur de temps ? C’est un véritable paradoxe. Tout ceci me bouleverse, et je vais m’orienter naturellement et progressivement vers une éviction des produits laitiers de mon alimentation. Parce que je ne veux pas prendre part à cette horreur.

Heureusement, les laits végétaux offrent une alternative gourmande, variée, et saine au lait de vache.

Tasting Good Naturally : Aujourd'hui, je reçois sur le blog Amélie du blog Devenir Végétarien qui nous explique tout sur les laits végétaux et leur intérêt pour la santé.
Cookies à l’amande

QU’EST CE QU’UN LAIT VÉGÉTAL ?

Le terme de « lait » est trompeur, il s’agit en fait d’une boisson d’origine végétale, ayant une couleur et une consistance proches de celles du lait de vache. Comme vous le savez probablement déjà, il existe une multitude de laits végétaux. Le plus connu d’entre eux est le lait de soja, que vous pouvez trouver nature ou aromatisé à la vanille. Personnellement j’adore et ma plus jeune fille raffole du lait de soja vanille dans ses céréales du petit déjeuner.

Les laits végétaux peuvent être répartis en 2 catégories :
◦ les laits oléagineux : amande, noisette, coco, noix de cajou, de pécan, châtaigne
◦ les laits de céréales : soja, avoine, épeautre, riz

Le top du top est de faire ses laits végétaux soi-même, comme nous l’avait détaillé Hélène dans un précédent article. Il est important de faire tremper ses graines (amandes, noix, noisettes…) quelques heures avant de faire son lait végétal. Cela va permettre le « réveil enzymatique » de la graine en amorçant le processus de germination, ce qui la rendra plus nutritive et plus digeste.

Le petit plus gourmand si vous réalisez vos laits végétaux vous-mêmes : vous pourrez réaliser une multitude de mélanges variés et y ajouter de temps à autre des fruits secs 😉
Les laits végétaux peuvent remplacer le lait de vache en tant que boisson, mais aussi dans vos recettes sucrées et salées.

Tasting Good Naturally : Aujourd'hui, je reçois sur le blog Amélie du blog Devenir Végétarien qui nous explique tout sur les laits végétaux et leur intérêt pour la santé.
Lait végétal amandes et noix de cajou

LES BIENFAITS DES LAITS VÉGÉTAUX POUR LA SANTÉ

Il est important que le lait que vous consommiez soit d’origine biologique.

LES AVANTAGES DU LAIT VÉGÉTAL

L’avantage d’un lait végétal est que vous n’y trouverez pas les inconvénients du lait de vache (logique!), donc :

  • beaucoup moins d’acides gras saturés, responsables de maladies cardiovasculaires.
  • plus d’acides gras essentiels nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.
  • des protéines végétales plus digestes que la caséine (principale protéine du lait de vache)
  • absence de traces de pesticides, antibiotiques, vaccins administrés aux animaux d’élevage
  • des vitamines et minéraux

LE CALCIUM ET LA VITAMINE D

A l’exception du lait de soja, les laits végétaux sont pauvres en calcium et vitamine D (importante pour fixer le calcium sur les os). Vous en trouverez qui sont déjà supplémentés dans le commerce – amande, riz – sinon vous devrez trouver le calcium ailleurs. Il en existe de multiples sources d’origine végétale : fruits secs, oranges, figues, légumes verts, légumineuses, tofu, sésame, graines de chia

Tasting Good Naturally : Aujourd'hui, je reçois sur le blog Amélie du blog Devenir Végétarien qui nous explique tout sur les laits végétaux et leur intérêt pour la santé.
Faire ses laits végétaux

LA COMPOSITION DES PRINCIPAUX LAITS VÉGÉTAUX

Le lait de soja est riche en protéines et en calcium. Il contribue à faire baisser le taux de cholestérol mais serait difficile à digérer (personnellement je ne ressens aucun problème à en consommer).

Le lait d’amande contient des vitamines A et E antioxydantes, des vitamines B, un peu de  calcium, du fer. Il est riche en fibres et donc bénéfique pour le tube digestif. Tout comme le lait de soja, il aide aussi à réduire le taux de cholestérol.

Le lait d’avoine ne contient pas de graisses et vous aidera si vous cherchez à perdre du poids. Il est riche en fibres, en protéines et en antioxydants.

Le lait de coco est généralement plus difficile à digérer et s’utilise principalement en cuisine. Il contient des minéraux, du fer, du zinc et du magnésium. Plus digestes que le lait de coco, les boissons coco biologiques (eau + lait de coco et éventuellement sucre) sont très rafraîchissantes.

Le lait de noisette a un goût très délicat et à tomber par terre ! Il contient également des minéraux, du fer et des acides gras monoinsaturés, protecteurs sur le plan cardiovasculaire.

« LE PARADOXE DU CALCIUM »

Ce phénomène a été mis en évidence par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2002. Les recommandations officielles de bonne pratique de la médecine nous poussent (par nous, j’entends le corps médical) à vous inciter à consommer 3 produits laitiers par jour, car ils sont riches en calcium et aideraient à prévenir la déminéralisation des os, appelée ostéoporose.

Or, les taux les plus élevés de fractures du col du fémur sont constatés dans les pays qui consomment le plus de produits laitiers, dont la France !!! (C’est là qu’on se rend compte du poids énorme des lobbys…14 ans que cela a été démontré et rien de change dans les pratiques et recommandations des autorités de santé…)

Pourquoi ce paradoxe du calcium ?

Tout d’abord, le lait est acidifiant pour l’organisme : notre corps, en cherchant à lutter contre cette acidité, va aller puiser dans ses réserves de minéraux pour retrouver un pH acceptable. Comme notre réserve de minéraux est située dans notre squelette, pas besoin de vous faire un dessin pour comprendre. Nous ingérons du calcium dans le lait de vache pour faire du bien à notre squelette, mais cela a l’effet inverse de ce qui était attendu !

Deuxième point important : les protéines animales en général sont acidifiantes. Dans nos sociétés occidentales, où l’on consomme actuellement 2 fois plus de viande que nos grand-parents, 3 fois plus que nos arrière-grand-parents, la protéine animale est reine ! Le lait de vache est également très riche en protéines, 3 fois plus que le lait maternel.

En conclusion : pour votre santé (cardiovasculaire, santé des os,…), remplacez le lait de vache par du lait végétal. Et cherchez, si besoin, vos sources de calcium dans les fruits, légumes et légumineuses.

ALIMENTATION INFANTILE ET LAITS VÉGÉTAUX

Les laits végétaux dont je parle dans cet article ne conviennent pas à l’alimentation des nouveaux-nés ou jeunes enfants de moins de 3 ans, pas plus que le lait de vache. J’ai retenu UNE chose de mes mois passés en pédiatrie « Le lait de vache, c’est pour les veaux ». Il n’est pas du tout adapté à la nutrition d’un jeune enfant.

Il est recommandé, dans le meilleur des cas, un allaitement maternel d’au moins 6 mois, plus longtemps si possible. Si l’allaitement n’est pas possible, ou pas souhaité, l’enfant doit recevoir un lait maternisé adapté à ses besoins jusqu’à l’âge de ses 3 ans.

La bonne nouvelle est la suivante ! Vous ne le savez peut-être pas encore, mais il existe des laits maternisés végétaux qui peuvent convenir parfaitement pour l’alimentation des nourrissons. Je n’avais pas connaissance de leur existence lorsque j’ai eu mes filles, mais si c’était à refaire je tenterais ce type d’alimentation.

J’espère que cet article sur les laits végétaux vous a plu. N’hésitez pas à le partager et à venir faire un tour sur mon blog Devenir Végétarien pour continuer l’aventure ensemble 😉

Article invité

4 commentaires sur “Les laits végétaux et la santé

    1. Coucou ! Amélie te répondra si elle passe par là 🙂 mais en ce qui me concerne si au début de mon changement d’alimentation j’essayais de varier au maximum les laits végétaux, maintenant je me contente de faire mon lait d’amande ou lait amande / noix de cajou ou lait de noix de cajou. Ceux sont mes préférés et je n’en consomme qu’au petit déjeuner (donc en petite quantité)… j’espère que ça t’aura aidé 🙂 ! Belle journée xxx

  1. Super article! Je me reconnais bien dans son parcours, ayant été moi même végétarien pendant 2 ans avant d’ouvrir les yeux sur les produits laitiers et les oeufs… J’adore les jus végétaux comme certains disent, ils sont gourmands et goûteux lorsque fait maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *