De quoi avez-vous besoin ?

De quoi avez-vous besoin ?

Hélène TURNER - Naturopathe : Je reviens aujourd’hui vers vous pour vous poser une question simple ? De quoi avez-vous besoin ? De quoi votre corps a-t-il besoin ?

Hello tout le monde !! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une belle semaine. Je reviens aujourd’hui vers vous pour vous poser une question simple. De quoi avez-vous besoin ? De quoi votre corps a-t-il besoin ?

C’est une vaste question ! Et on peut y répondre de bien des manières. Ben oui, sinon, ce serait trop simple 😀. 

C’est une question que je me suis posée récemment car certaines choses bloquaient dans ma vie. J’avais l’impression de faire un pas en avant et 3 en arrière. Alors, ce pas de danse peut être bien agréable, mais il peut devenir fatiguant quand il dure trop longtemps.

Je me suis alors arrêtée, j’ai respiré un grand coup et je me suis posée la question « de quoi j’ai besoin là tout de suite pour avancer dans ma vie ? ». Comme souvent, j’ai choisi d’aller creuser en profondeur pour comprendre d’où venaient ses blocages. La réponse m’est venue très rapidement et de là j’ai pu commencer à mettre en oeuvre des changements pour pouvoir satisfaire mes besoins.

De quoi avez-vous besoin ?

Aujourd’hui, maintenant, en ce moment… quel est le premier mot ou la première chose qui vous vient à l’esprit ? A quoi avez-vous pensé en premier ?

Du repos, d’amour, de se sentir bien, des vacances, d’un travail que vous aimez et qui n’est pas juste alimentaire, de calme, de solitude ou au contraire d’être entouré(e), d’une bonne nuit de sommeil, de récupérer de l’énergie, de voir un être cher, de se rapprocher de sa famille, de renouer avec vos racines, d’être en bonne santé… ?

Alors, de quoi avez-vous besoin ? De quoi votre corps a-t-il besoin ? 

Le premier mot ou la première chose qui vous vient à l’esprit sera sûrement ce dont vous avez besoin en premier.

Cet exercice peut être un exercice un peu difficile si vous cherchez a réellement définir vos besoins et aller « en profondeur », plutôt que de rester « en surface ».

Vous pouvez tourner également la question d’une autre manière : qu’est-ce qui vous manque aujourd’hui pour être heureux / heureuse ?

Vous pouvez aussi aller plus loin en vous demandant :

  • De quoi avez-vous besoin dans le domaine familial ?
  • de quoi avez-vous besoin dans le domaine sentimental / amoureux ?
  • et De quoi avez-vous besoin dans le domaine professionnel ?
  • De quoi avez-vous besoin dans le domaine de la santé ?
  • Et ainsi de suite.

Hélène TURNER - Naturopathe : Je reviens aujourd’hui vers vous pour vous poser une question simple ? De quoi avez-vous besoin ? De quoi votre corps a-t-il besoin ? Pyramide des besoins Maslow

Définir ses besoins, pour aller plus loin…

Vous l’avez peut-être vu à l’école, mais la pyramide de Maslow définit les besoins pour s’accomplir. A l’époque, je dois bien avouer que je me fichais bien de cette pyramide ha ha ! Aujourd’hui et plus précisément cette année, elle est devenue un outil qui me permet de me recentrer d’une certaine façon.

Pour aller plus loin, je vais reprendre chacun de ces besoins et les détailler un peu. Par contre, je me l’approprie à ma façon et je reste mon propre libre arbitre. C’est mon côté rebelle 😀.

Les besoins vitaux :

Besoins physiologiques : ce sont les besoins dont vous avez besoin pour vivre ou pour vous maintenir en vie : S’alimenter, s’hydrater, respirer, dormir, éliminer, avoir une sexualité épanouie, avoir un toit, se chauffer…

Besoin de sécurité : comme le nom l’indique, c’est vous sentir en sécurité, avoir un équilibre, être en bonne santé également. C’est le besoin de stabilité dans votre vie personnelle, votre vie professionnelle, votre vie en société etc. Le besoin de sécurité va passer par le fait de faire confiance, avoir confiance en la vie mais aussi et surtout avoir confiance en soi.

Les besoins psychologiques :

Besoin d’appartenance : c’est faire parti d’un groupe, d’un environnement, d’une société. Donc la communication, le partage seront important. En allant plus loin, c’est être accepté(e) tel(le) que vous êtes avec vos qualités et vos défauts. On parle aussi ici d’être écouté(e) et compris(e). C’est aimé mais aussi être aimé(e) et apprécié(e) par les personnes que vous aimez. Plus globalement, c’est être entouré de votre famille, des amis, de vos collègues de travail…

Besoin d’estime : C’est le besoin d’être estimé et respecté par les autres (que ce soit dans le travail, la famille, ou au sens plus large la société) mais aussi c’est surtout vous estimer vous-même et vous respecter. Pour aller un peu plus loin, ce besoin d’estime est étroitement lié au fait de se sentir utile ou encore d’avoir de la valeur aux yeux de quelqu’un mais aussi à vos propres yeux. Dans le milieu du travail cela peut être d’être recommandé par quelqu’un, d’être reconnu pour votre travail de qualité ou encore que le bouche à oreille, si vous êtes entrepreneur, fonctionne bien ou de mieux en mieux. Ici, on parle aussi d’autonomie, d’indépendance

Les besoins d’épanouissement :

Besoin d’accomplissement : C’est pouvoir vous réaliser en tant qu’être, en tant que personne. Vous vous sentez accompli(e) que ce soit dans votre vie privée ou votre vie professionnelle. C’est laisser parler sa créativité aussi pour atteindre ses objectifs. J’irai plus loin en disant que c’est trouver un équilibre dans sa vie (que ce soit familial et professionnel), une liberté également. La liberté de vivre sa vie comme vous l’entendez. C’est avoir trouvé votre place et être à votre place dans votre vie, dans votre famille, dans votre travail et plus globalement, dans la société, dans le monde. 

Dans mon cas, le besoin essentiel que j’ai en ce moment est un besoin physiologique mais qui a également un lien avec le besoin de sécurité. Sans ce besoin physiologique et le besoin de sécurité qui en découle, je ne peux avancer dans ma vie aussi bien que je le voudrai, car je ne peux pas me projeter. J’ai donc tout mis en oeuvre pour combler ce besoin.

C’est comme ça que j’ai compris que le besoin de s’accomplir passait avant par les autres besoins (dont les besoins de bases). 

Aller étape par étape

Le but de cet article est de vous montrer ceci. N’essayez pas d’aller au sommet en sautant les étapes. Car chaque étape a son importance. Chaque étape est là pour combler un besoin mais aussi pour vous faire comprendre des choses, pour apprendre de soi.

Pour reprendre l’image de la pyramide, pour que la pyramide ait une base solide et qu’elle tienne pendant des centaines d’années ou plus, il faut que ses fondations soient solides. Et bien pour vous et moi, c’est la même chose.

Pour pouvoir s’élever, s’accomplir, se réaliser, il faut que vos fondations soient solides. 

Ceci dit, ce n’est pas un processus facile. Dans la société dans laquelle on vit, on a tendance à vouloir aller trop vite, à griller les étapes. Et cela, vous pouvez vous en rendre compte dans toutes les sphères de votre vie.

Au travail par exemple, il faut avoir un travail pour avoir un salaire et manger à sa faim. Mais pour aller plus loin, il faut que ce travail soit bien fait pour que son supérieur / patron / client face confiance et recommande etc…

Dans la vie sentimentale, il existe les mêmes étapes. On se rencontre, on se découvre, on devient peut-être ami, un lien de confiance s’établit, on se rapproche etc…

Il existe beaucoup d’exemples comme ceux-ci. 

Donc quel est le besoin de « base » qu’il vous manque pour pouvoir vous accomplir, vous réaliser ? Quelle étape avez-vous sauté ?

Essayez de prendre de la hauteur en prenant du temps pour vous interroger. Prenez du recul pour pouvoir identifier le besoin qui vous parait peut-être si évident que vous l’avez oublié. Si si, ça arrive ! C’est ce qu’il m’est arrivé ! 

Ensuite, définissez ce que vous allez mettre en place pour combler ce besoin. Et si vous en avez besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès de personnes qui pourraient vous aider (famille, amis, collègues, administration…).

Hélène TURNER - Naturopathe : Je reviens aujourd’hui vers vous pour vous poser une question simple ? De quoi avez-vous besoin ? De quoi votre corps a-t-il besoin ?

Et les émotions, les sentiments ?

Une dernière petite parenthèse, n’hésitez pas aussi à réfléchir sur vos émotions, vos sentiments. Notamment sur tout ce que vous pouvez ressentir de négatif.

Vous ressentez de la tristesse ? Demandez-vous pourquoi ? Dans quels cas, dans quelle situation ressentez-vous cette tristesse ? Qu’est ce qu’elle génère en vous ? Et posez-vous la question « quel est le besoin qui me manque pour combler cette tristesse » ?

Vous ressentez de la solitude ? Pourquoi ? Est-ce une solitude constante (même quand vous êtes entouré(e)) ou seulement à certains moments quand vous vous retrouvez seul(e) ?

Petite aparté : On peut effectivement ressentir de la solitude alors qu’on est entouré, en couple, en famille etc. Cela montre en général, qu’il y a quelque chose dans cette situation qui ne fonctionne pas pour vous. Il est important, à mon sens, de se demander, pourquoi vous vous sentez seul(e) alors que vous ne l’êtes pas ? Qu’est ce qui vous manque pour ne plus ressentir de solitude ? Quel est le besoin qui viendra combler de la solitude ?

Dans tous les cas, que devez-vous changer dans votre vie pour combler ce manque, pour que vos besoins soient satisfaits.

La solution est en vous aussi…

Mais n’oubliez pas que ce qui vous manque, vous pouvez souvent vous l’apportez vous-même tout simplement.

Reprenons mon dernier exemple sur la solitude. Vous vous sentez seul(e) car vous avez besoin de tendresse par exemple (sous-entendu vous n’en recevez pas assez, vous en manquez). Comment pouvez-vous avoir / recevoir de la tendresse ? Vous allez me répondre auprès de vos amis, de votre famille, de votre amoureux / amoureuse, de vos enfants etc. Ne pensez-vous pas que vous pouvez aussi vous donner de la tendresse à vous-même ? En prenant soin de vous ? En vous respectant ? Ou encore en vous aimant ? Ou encore en vous prenant tout simplement dans vos bras pour vous faire un câlin ? 

Alors, et vous ? De quoi avez-vous besoin ?

Je vous laisse réfléchir à tout ça. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous le souhaitez. Vous pouvez également me suggérer, si vous en avez envie, des sujets / thèmes pour les articles à venir.

Enfin, si vous souhaitez m’aider, n’hésitez pas à partager mes articles si vous le souhaitez. Merci.

Prenez soin de vous,

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée. Champs obligatoires *