Comment ne pas trop manger en vacances et en profiter ?

Comment ne pas trop manger en vacances et en profiter ?

Tasting Good Naturally : Comment ne pas trop manger en vacances ? Découvrez mes quelques astuces en cliquant ici !

C’est le temps des vacances, on a envie de sortir, se réunir avec des amis, aller au restaurant. Quand on peut, on part vraiment et du coup nous n’avons pas forcément envie de passer du temps en cuisine. Pourtant, on peut se poser la question de « comment ne pas trop manger en vacances ? ». On a envie de profiter de son temps pour faire d’autres choses : se promener, se détendre, jouer avec les enfants, visiter un musée, aller à un stage de danse, aller à la plage, retrouver des amis, lire etc… Et on a aussi souvent envie de couper avec le quotidien, changer les habitudes, penser à autre chose, avoir la vie plus douce, prendre son temps

Cette année, je vais bientôt être en vacances mais je ne peux pas partir… Tant pis ! on ne peut pas toujours faire ce qu’on veut. Par contre, parce que je travaille à la maison, j’ai bien l’intention de casser la routine, faire autre chose. Car, il faut bien le reconnaître, être 24 h / 24 à la maison et y passer ses vacances, c’est pas vraiment cool. Il n’est pas question de s’ennuyer non plus. Saviez-vous que souvent quand on s’ennuie, on est plus enclin à grignoter ? Je me suis; donc, fait un petit programme de survie alimentaire :).

Ça vous dit de le découvrir ?

Tasting Good Naturally : Comment ne pas trop manger en vacances ? Découvrez mes quelques astuces en cliquant ici !

Comment ne pas trop manger en vacances ?

Au réveil…

Non, en fait, pas de réveil ! Je me réveille quand mon corps le décide. Et je prends mon temps. Une des routines que j’aime beaucoup quand j’ai le temps est de boire un grand verre d’eau au réveil avant de sauter sur mon tapis de yoga. Suivant comment je me sens, je choisis une séance de yoga plus ou moins tonique mais toujours dans mes capacités. Je suis (toujours) débutante en yoga. Donc je ne vais pas choisir une séance avec des équilibres sur les bras, par exemple. Je sais que j’en suis incapable (pour le moment ? ;)). A la fin de ma séance de yoga, j’aime faire une petite méditation. Pour cela, je m’aide des cartes de Kris Carr (en anglais) qui me permettent de me fixer sur une idée. Je vais m’interroger sur cette carte et je noterais ce que j’ai ressenti.

L’important, ici, est de faire quelque chose que vous aimez faire et dont vous n’avez pas forcément le temps de faire quand vous travaillez.

Au petit déjeuner…

Je prends le temps de me préparer quelque chose dont j’ai envie. Comme le reste de l’année, mon petit déjeuner est pris au calme, sans email, internet ou télévision. L’été, j’adore le prendre sur ma terrasse (quand il n’y fait pas trop chaud). Je choisis souvent mon porridge de l’été, par exemple, et je prends plaisir à le préparer. Ainsi, je ne fais pas comme le reste de l’année à fonctionner comme un robot ;). Je prends le temps de le déguster, de l’apprécier. Il est suivi d’une bonne tasse de thé.

Pour les repas…

L’apéritif… à consommer avec modération :

 Attention à l’apéritif où on peut facilement manger beaucoup trop. Sans parler du nombre élevé de calories que l’on peut ingurgiter. Attention également aux boissons sucrées (qui appelle le sucre). Pour moi, l’apéritif est vraiment « le piège » à éviter. Privilégiez les crudités et / ou morceaux de pizza maison (par exemple), si vous avez la possibilité. On oublie, comme cela, les bols de cacahuètes, biscuits apéritifs et autres mets très salés et caloriques.

Lorsque nous sommes seuls, nous ne prenons que rarement l’apéritif à la maison. On le réserve pour les occasions.

Tasting Good Naturally : Comment ne pas trop manger en vacances ? Découvrez mes quelques astuces en cliquant ici !

Pour découvrir ma recette de crème glacée aux graines de chia et fruits rouges (photo ci-dessus).

Si je suis invitée :

J’ai beaucoup de mal à accepter qu’on me dise que ce que je mange est compliqué (ce sera d’ailleurs le sujet d’un article futur). Alors suivant où je vais, soit j’amène mon repas, soit je mange ce qu’on m’a préparé.

Si j’amène mon repas :

Je me prépare quelque chose que j’adore et de varier… Une petite façon à moi de montrer aux autres que ce n’est pas compliqué de manger vegan ;).

Si je ne m’amène pas à manger :

Je suis toujours ravie de goûter les petits plats qu’on m’a préparé et écouter les avis des autres convives. Je trouve cela toujours enrichissant.

J’ai remarqué que quand je suis invitée et que la personne me fait à manger, elle est toujours très heureuse de ce qu’elle a cuisiné (et je suis toujours très reconnaissante). Cependant, certaines personnes peuvent être très insistantes pour qu’on se resserve en jouant notamment sur la culpabilité : « tiens je t’ai préparé ça, tu devrais le finir », « tu sais, c’est compliqué de te faire à manger, la moindre des choses c’est d’y faire honneur », « allez manges-en un peu plus, je suis tellement content que ça te plaise ».

Savoir dire non…

Sauf qu’à moment donné, ce n’est plus possible… On ne peut pas manger uniquement pour faire plaisir aux autres. Qu’en est-il de notre propre plaisir ? Alors si on me propose de manger quelque chose que je ne veux pas (ou plus car je ne veux pas trop manger ou que je n’en peux plus ;)), je déclinerai gentiment l’invitation… après tout, je n’ai pas à me justifier du pourquoi du comment non ? Mais si la personne est plus qu’insistante, dans ce cas là, mieux vaut être claire : non c’est non, sans pour autant rentrer dans les détails d’ailleurs !

J’essaie également de ne pas rester trop longtemps à table. Il faut bien reconnaître que dans le feu de l’action, on discute, on rit, on mange, on boit, on discute, on rit, on remange. Bref, on peut vite sentir qu’on a trop mangé. J’aime bien faire une pause, me lever de table. Je vais aider à débarrasser par exemple, où je vais aller voir ce que font les enfants. Dans le meilleur des cas, je pars pour une petite marche et souvent nous sommes plusieurs à le faire… et cela fait un bien fou.

Si je mange à la maison : Je m’écoute.

C’est à dire, que je vais essayer d’écouter mon corps, oublier la montre et faire en sorte de manger quand j’ai vraiment faim.

Je cuisine ce dont j’ai envie de manger en fonction de ce que j’ai. Même si je suis toute seule, je mets mes aliments dans une assiette pour ne pas grignoter. Si mes régimes m’ont bien appris quelque chose c’est que quand on grignote, on ne se rend pas forcément compte de la quantité que l’on mange. En mettant les aliments dans une assiette, de cette façon, cela nous permet de mesurer la quantité d’aliments qu’on s’apprête à manger.

Dans tous les cas, j’essaierai de prendre mon temps pour manger (dans le calme). Le reste de l’année (surtout le midi), ce n’est pas vraiment possible.

Tasting Good Naturally : Comment ne pas trop manger en vacances ? Découvrez mes quelques astuces en cliquant ici !

Glace à la banane express

En dehors des repas …

J’ai bien l’intention de faire des choses que j’aime. En restant occupée (et loin de la cuisine), on n’a moins tendance à grignoter. Je vais jouer avec les enfants, être avec eux, profiter d’eux, me promener, prendre l’air, lire, jardiner, ranger la maison (j’ai un grand besoin de faire le vide en ce moment), refaire peut-être un peu de décoration pour me sentir mieux (je reste persuadée que « l’état » de notre maison peut révéler ce qui se passe dans notre tête… autant vous dire qu’il y a un joyeux bazar ces derniers temps chez moi… et je compte bien faire du tri)…

Ce sera aussi un moment où je vais réfléchir à mon avenir. Je vais tracer les lignes de ces prochains mois. J’ai des décisions à prendre… je les prendrai peut-être au moment de mes méditations… pourquoi pas ?

S’accorder un plaisir :

Je pense qu’il est important de s’accorder un ou deux petits plaisirs de temps en temps (surtout en vacances d’ailleurs : une autre façon de casser la routine). Pour ma part, j’adore me préparer une glace à la banane express quand il fait trop chaud et que je sens que je commence avoir faim. Je suis sûre que vous aussi, vous avez un ou deux petits plaisirs que vous aimez particulièrement pendant les vacances, non ?

Et vous ? avez-vous des astuces, à partager avec moi, pour ne pas trop manger pendant les vacances ?

J’espère que cet article vous sera utile. N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous le souhaitez (et à partager), je serai ravie d’y répondre. A très vite !

Hélène xxx

8 Commentaires

  • Suzie Posted 10 octobre 2016 14 h 19 min

    C’est vrai que les vacances sont la tentation absolue. Je pense qu’il faut faire pas mal d’activités, on pense moins à manger !

    • Hélène Tastinggoodnaturally Posted 15 octobre 2016 13 h 02 min

      Je suis complètement d’accord 🙂 !! Bon week-end !

  • Manini Posted 16 août 2016 13 h 35 min

    Salut Hélène,
    J’ai hâte de lire ton avis et tes conseils sur les repas « invitations ».

    Moi aussi, je commence à en avoir ras-le-bol de me retrouver à manger en rentrant chez moi, car j’ai été invitée à dîner. Je propose d’amener mon repas, on me dit non par correction et finalement, je m’entends dire : « C’est trop compliqué ton truc ».
    Et le taboulé, la salade de lentilles, la ratatouille, c’est compliqué?

    Bref.
    Plein de bisous mon Hélène.
    Delphine

    • Hélène Tastinggoodnaturally Posted 30 août 2016 21 h 55 min

      Coucou Delphine 🙂 ! Je suis entièrement d’accord et je suis en train de préparer un article pour mi-septembre / fin septembre là-dessus :). Merci <3 ! Très belle soirée à toi ! bisous xxx

  • Y-Lan Posted 10 août 2016 12 h 05 min

    Intéressant cet article. Moi, j’ai vraiment du mal quand je suis chez les gens ou au resto à ne pas manger beaucoup. Il faut dire que je suis très gourmande. L’autre souci, je limite mon apport glucidique suite à un diabète de grossesse et j’ai du mal à faire comprendre aux gens autour de moi car je suis toute maigre (49kg pour 1.65m…) J’aimerais prendre du poids d’ailleurs mais prendre du poids sainement.

    • Hélène Tastinggoodnaturally Posted 30 août 2016 21 h 46 min

      Merci beaucoup ! Oui cela peut être un peu compliqué de faire attention à ce qu’on mange quand on est en bonne compagnie ;)… Je comprends complètement ! L’important est de ce sentir bien dans sa tête… Belle soirée xxx

  • Amélie Posted 3 août 2016 21 h 51 min

    Merci pour ces astuces que j’aurais du lire avant de partir en vacances haha !
    Ce que tu dis sur le grignotage est vrai, on ne se rend pas compte des quantités que l’on grignote…je vais user de ton conseil de tout mettre dans une assiette 😉

    Quant aux apéritifs…aïe…tu as trop raison…!

    • Hélène Tastinggoodnaturally Posted 9 août 2016 14 h 53 min

      Ha ha ! j’aurai du le faire plus tôt 🙂 ! Gros bisous xxx

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée. Champs obligatoires *