Une journée dans mon assiette végane

Tasting Good Naturally : Voici une assiette vegan délicieuse, le Quinoa à la courge butternut rôtie et choux de Bruxelles #vegan

Depuis quelques mois maintenant, je propose le vendredi un repas sur le pouce. J’espère que ça vous plaît. Malgré tout, ces derniers temps, je me suis un peu lassée de cette rubrique. J’ai un peu l’impression de proposer les mêmes choses… Mais ça devrait changer avec les légumes d’été qui arrivent :). Donc aujourd’hui, je me suis dit que ce serait peut-être bien de vous montrer un peu plus concrètement ce qu’est une journée dans mon assiette végane.

Quand on sait que je suis végétalienne, on me dit souvent : « Mais qu’est ce que tu manges ? ça doit être triste ! Tu te prives ! Alors tu ne manges que des légumes ? Toi aussi, tu vas te mettre à manger que de la salade ? » … Vous l’aurez compris, ces questions m’agacent un peu. Enfin, c’est plutôt le ton employé qui me dérange, le ton « leçon de morale ».

J’estime avoir passé l’âge qu’on me donne des leçons. D’autant qu’on m’en a donné beaucoup trop avec la multitude de régimes que j’ai fait dans ma vie et qu’elles ne m’ont pas servies à grand chose.

Avec cet article d’une journée dans mon assiette, c’est une façon de montrer que mon alimentation n’est ni triste, ni carencée, ni de couleur verte ;). Je dirai plus que c’est une alimentation réfléchie, qui suit autant que possible les saisons et surtout mes envies.

Je vous montre ? Vous me suivez ?

Tasting Good Naturally : Porridge aux flocons avoine, graines de chia et fruits frais #vegan

Une journée dans mon assiette

Au réveil

Quand je me lève, j’aime bien boire un grand verre d’eau à température ambiante (ou légèrement tiédie l’hiver). C’est un moment que j’adore car la maison est encore endormie, tout est calme. Cela me permet de réfléchir à ma journée. Certains matins (une ou deux fois par semaine), j’ajouterai un peu de jus de citron si je me sens fatiguée.

Le petit-déjeuner

Environ une (bonne) demi-heure après mon grand verre d’eau, je déjeune. Je suis quelqu’un qui a besoin de déjeuner le matin sinon j’ai tendance à être de mauvaise humeur. Si, si, c’est vrai 😀 ! Je suis aussi quelqu’un qui a besoin de manger sucré le matin. Impossible pour moi de manger quelque chose de saler. Je préférerai ne pas manger (et donc d’être de mauvaise humeur ;)) que de manger saler…

L’été, j’adore me faire mon petit-déjeuner chouchou aux flocons d’avoine, graines de chia et fruits d’été. J’en raffole ! La semaine, je n’ai pas le temps de prendre mon temps… Mais le week-end, j’adore me réfugier sur ma terrasse et le déguster au soleil.

L’hiver, j’adore mon porridge de l’hiver. Il est chaud et réconfortant. Là encore, la semaine, je le mange normalement. Le week-end, j’aime prendre mon temps et c’est lovée sur le canapé avec un livre que j’aime le déguster.

Ensuite, un quart d’heure / une demi-heure plus tard, j’aime boire un bon thé. Pour moi, le thé est une institution, une tradition nichée au plus profond de moi. Je pense qu’il est ancré en moi autant que mes chères racines. Ça doit être génétique ;). Mon thé est en général vert ou roobios mais là encore tout dépend de mon humeur. Je le bois toujours sans sucre. En ce moment, par exemple, je raffole complètement du thé blanc avec les Anges. Quand je vais en Angleterre, c’est presque toujours du thé noir :).

Dans la matinée

J’essaie, autant que possible, de m’accorder une pause de 5 à 10 minutes. Souvent, en milieu de matinée, j’aime boire un thé (ce n’est que le deuxième ;)) et / ou un jus de fruits frais que je bois tout de suite après l’avoir fait.

Tasting Good Naturally : Une petite tasse de thé, ça vous dit ?

Le déjeuner

Mes repas comportent toujours des aliments crus, soit sous forme de crudités, soit sous forme de jus de légumes. Ensuite, mon assiette a toujours des légumes cuits (je les adore au four, à la poêle, en purée…). J’ajoute ensuite des féculents (riz, pommes de terre, pâtes avec ou sans gluten, quinoa…) et souvent des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots, petits pois…).

Mon déjeuner ressemblera à :

Version 1 :

– Je n’ai pas envie de manger des crudités. Je vais donc boire en tout début de repas un jus de légumes.

– Une assiette avec des aliments cuits comme avec mon assiette de poêlée d’épinards champignons, nouilles soba et dhâl de lentilles que je vous ai fait découvrir dans mon article « Repas sur le pouce quand on est pressé ».

– ou L’hiver un de mes repas préféré est le quinoa à la courge butternut rôtie et choux de Bruxelles. C’est un régal !

Version 2 :
Pour le dessert :
  • j’ai assez mangé, je ne mange pas de dessert
  • j’ai mon plat principal ne comportait que des légumes par exemple, je mangerai en dessert un riz au lait par exemple (miam)
  • j’ai vraiment envie d’une touche sucrée en fin de dessert et je prends en général une compote, une pomme ou une banane.

Dans l’après midi

Est-ce que je vous surprends si je vous dis que bien souvent je bois un thé… encore :).

Pour le goûter, j’aime boire un smoothie. C’est mon moment douceur de la journée. Que voulez-vous ? je les adore !

Houmous au Poivron Rouge Vegan - Tasting Good Naturally

Le Dîner

Le soir, j’essaie de manger plus léger car j’ai remarqué qu’ainsi je dormais beaucoup mieux. L’été, nous aimons manger une salade composée avec des wraps (les enfants adorent la salade de cette façon). Quand j’ai commencé mon site, j’avais proposé une recette de wrap « Tortillas à la roquette ».

J’aime aussi manger une assiette de crudités avec de l’houmous ou un dip à la betterave.

L’hiver, nous préférons manger une soupe comme ma soupe aux carottes, gingembre, citron et sa crème aux noix de cajou.

Une ou deux fois par semaine, j’aime bien faire une mono-diète… mais je vous en reparlera dans un article dédié.

Pour le dessert, ce sera comme le midi.

Vers 21 heures, je bois en général, le dernier thé de la journée.

Tasting Good Naturally : Soupe aux carottes, gingembre et citron et sa crème aux noix de cajou #vegan

Zoom sur l’hydratation

Chaque jour, malgré le nombre de thés bus dans la journée, je bois un litre et demi d’eau. Les jours de danse, je boirai beaucoup plus.

Zoom sur les pâtisseries

Une ou deux fois par semaine (le week-end bien souvent), je fais de la pâtisserie (tartes, gâteaux, biscuits…). Je les mange soit en dessert soit au goûter en fonction de ce que c’est. C’est mon petit plaisir de la semaine.

Tasting Good Naturally : Tofu à la sauce aigre douce #vegan
Tofu à la sauce aigre douce

Zoom sur le soja (tofu, crème de soja, lait de soja, yaourt de soja…)

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas intégré le soja à mes menus… volontairement. Même si il est prouvé que le soja ne nuit pas à la santé, je l’utilise avec parcimonie. Pour la simple et bonne raison que « c’est facile ».

Je consomme peu de produits industriels en raison des compositions pas toujours très clean / éthique (coucou l’huile de palme). Et ce qui est problématique pour moi, c’est que c’est un de ces éléments que je pourrai manger très facilement. C’est la facilité quand je suis pressée ou quand je n’ai pas envie de faire à manger (car cela arrive aussi :)).

Mais du coup, je peux me retrouver très vite à manger des yaourts de soja à tous les repas ou du tofu un jour, des protéines de soja texturées le lendemain et le surlendemain un plat de pâtes aux champignons et à la crème de soja. Surtout pendant des périodes comme dernièrement où je travaille quasiment onze heures par jour, que je n’ai le temps de rien faire et où le stress est bien trop présent. Pour avoir fait une multitude de régimes, cela me rappelle beaucoup trop quand je devais manger certains aliments tous les jours sans avoir à réfléchir du pourquoi du comment.

Donc je fais attention, pour moi, car je me connais bien. C’est un de ces aliments qui pourrait facilement devenir de la junk food tant il est facile à utiliser. C’est pour cette raison que je l’utilise une à deux fois par semaine et que je n’en achète très peu. Je ne fais pas de stock dans mes placards, j’achète quand j’en ai besoin.

Ceci dit, j’adore de temps en temps faire mon tofu à la sauce aigre douce… Il est absolument délicieux :).

Avez-vous aimé cet article ? Va-t-il vous apporter quelque chose ? Avez-vous, vous aussi, des aliments auxquels vous faites attention, comme moi le soja ?

Cet article d’une journée dans mon assiette est beaucoup plus long que prévu, mais je voulais vraiment vous donner un aperçu d’une journée type. J’espère que cela vous aidera dans la confection de vos menus.

Je serai ravie que vous me laissiez un commentaire si vous le souhaitez pour me dire tout ça. N’hésitez pas à partager l’article si vous l’aimez. Je vous dis à très vite.

Hélène xxx

9 commentaires on “Une journée dans mon assiette végane

  1. Un très bel article avec des photos tellement alléchantes…! Je vois qu’on a un peu la même façon de concevoir les repas. Comme toi, je refuse de mettre du tofu à tous les repas ; je trouve cela trop facile aussi. Et de toute façon, j’ai remarqué que je le digérai assez mal… Aussi, je mange très souvent « dissocié » : (pas les féculents et les protéines en même temps) ce qui me convient super bien.
    Merci pour tes photos alléchantes !
    Mais…comment tu fais pour dormir en buvant du thé à 21h ? ._.

  2. Merci pour cet article, très éclairant pour moi, qui n’ai pas toujours le temps de cuisiner.

    Cela va m’aider à structurer notre alimentation familiale, car dans les périodes de « speed » c’est n’importe quoi…et avec 3 fans de pâtes à la maison cela n’aide pas !!!
    Mes vacances commençant à peine, cela me donne de bonnes idées pour des journées vegan et sympa.

    A bientôt !

    1. Avec plaisir Amélie 🙂 ! Ha ha ! moi aussi j’ai des fan de pâtes à la maison ;)… du coup je joue aussi entre les pâtes : avec (blé / épeautre) ou sans gluten (maïs, riz, riz complet, soba…). Je te souhaite de bonnes vacances… pleines de gourmandises végétales :). Bises xxx

  3. J aime ton approche du soja…..Je crois que nous sommes toutes prises par le temps et toujours à la recherche de repas faciles ou rapides.
    Ta journée donne envie et surtout m aide à comprendre ce que je peux faire pour supprimer totalement la viande.
    Bien expliqué et photos qui donnent envie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *